samedi 11 juin 2016

Petit manuel des crèmes solaires

Voici un petit résumé que je vous ai concocté en réunissant des sources concernant le marché des protections solaires et qui, je l'espère, vous permettra de faire vos choix en toute confiance et surtout en évitant les arguments markéting qui plombent le budget...et n'ont aucun intérêt supplémentaire pour vous.
Appréciez, et surtout n'hésitez pas à laisser un petit commentaire :)
 

Chimique vs minéral

Il existe deux types de filtres solaires pour protéger la peau du soleil: l’écran chimique et l’écran physique (minéral).



*   * Les écrans chimiques  
      Ils sont fabriqués en laboratoire à partir d’ingrédients chimiques qui pénètrent la peau et assurent une protection contre les rayons UV en les absorbant. Ce sont les crèmes les plus répandues et celles vendues en pharmacie et en supermarchés. Pour être bien protégé, il est recommandé d’appliquer une crème chimique de 20 à 30 minutes avant l’exposition au soleil, car pour être efficace, elle doit avoir bien pénétré la peau. Il faut aussi la réappliquer toutes les 2 heures (et/ou après baignade/effort physique).
Comme ce type de crème pénètre la peau, certains ingrédients peuvent causer des problèmes aux peaux sensibles et provoquer des réactions cutanées (dans ce cas on conseille souvent les crèmes solaires physiques). Des professionnels de la santé accusent certains ingrédients, comme le retinyl palmitate et l’oxybenzone, de contribuer au développement du cancer de la peau et les parfums synthétiques de causer des dermatites et de la photoallergie. Ils contiennent souvent des parabènes ou bien son remplaçant, le méthylisothiazolinone qui cause des réactions cutanées sévères  chez certaines personnes.
Certaines crèmes solaires peuvent donc contenir des perturbateurs endocriniens, nocifs pour notre santé. Elles peuvent également contenir des nanomatériaux qui, en plus de posséder inconnus sur notre santé, semblent aussi nocives pour l’environnement marin. Un usage fortement déconseillé lorsqu’on se baigne dans des zones marines protégées. 



*    * Les écrans physiques  
     Ils sont eux fabriqués à l’aide de poudres minérales (principalement l’oxyde de zinc, mais aussi le dioxyde de titane, etc.
Les poudres minérales demeurent à la surface de la peau et agissent comme une barrière en faisant refléter les rayons et en les empêchant de pénétrer la peau. 
 





















L’oxyde de zinc (sans nanoparticules) protège à la fois contre les rayons UVA et UVB. C'est donc l'ajout idéal pour protéger efficacement la peau des rayons du soleil.

Les écrans physiques sont donc les meilleurs pour protéger les peaux sensibles, même et surtout les peaux de bébés ou d'enfants.



















Par contre, contrairement aux crèmes chimiques qui pénètrent la peau, les crèmes minérales sont reconnues pour laisser un léger film blanc sur la peau après l’application.
    Certaines marques utilisent des poudres minérales en nanoparticules qui n’auront pas cet effet, mais les effets à long terme sur la santé humaine ne sont pas connus et il est donc conseillé de s'en méfier.
    Les crèmes minérales font effet dès leur application, mais il faut également les réappliquer toutes les 2 heures (et/ou après baignade/effort physique).


 Quel indice de protection privilégier ?


Voici un petit guide pour connaître la protection solaire effective en fonction de l'indice de protection (IP) de votre produit :


IP 2-5  => 75 % des rayons bloqués
IP 6-11  => 88 % des rayons bloqués
IP 12-19  => 93 % des rayons bloqués
IP >20  => 96 % des rayons bloqués
Il est d’ordinaire recommandé d’utiliser un IP entre 15 et 50 : 15 pour une courte exposition au soleil et 30 et + pour une longue exposition au soleil.

P.S : Notez juste qu'un FPS 15 protège contre 93% des rayons UV, un FPS 30 contre 97% et un FPS 50 contre 98%.
Il n’y a donc pas une très grosse différence entre le FPS 30 et 50, c'est juste un argument commercial pour vendre un produit plus cher !


Donc maintenant que vous avez les informations, à vous de faire votre choix en toute connaissance...  
Et si le prix des bons produits vous intimide (il faut compter entre 15 et 25 les 100 ml, il vous est toujours possible de participer à un Atelier de la Coccinelle et d'apprendre à faire votre crème solaire vous-même pour un prix extrêmement bas (2-3€ pour un tube de 50 ml de crème IP30 pour une qualité et une texture équivalente à celles du commerce), tout en acquérant les techniques pour en refaire à l'infini car vous repartez avec la recette, les conseils et le savoir-faire :)





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire